Carmen Würth Forum, Künzelsau

Carmen Würth Forum, Künzelsau
Carmen Würth Forum, Künzelsau
Carmen Würth Forum, Künzelsau
Carmen Würth Forum, Künzelsau
Carmen Würth Forum, Künzelsau

Carmen Würth Forum, Künzelsau

L'entrepreneur Würth crée un monument architectural en l'honneur de sa femme


La rencontre avec son épouse Carmen fut l’une, sinon la plus importante de la vie de Reinold Würth. C’est aussi la raison pour laquelle, le fil rouge architectural du Carmen Würth Forum est la rencontre. Avec le centre artistique et culturel conçu par l’architecte star anglais David Chipperfield, l’entrepreneur germano-autrichien Würth dédie à sa femme un monument majestueux mis en lumière par les luminaires BEGA.

Dix-huit mois après la pose de la première pierre, précisément le 18 juillet 2017 et jour du 80e anniversaire de sa muse, s’est tenue, l’inauguration du Carmen Würth Forum, sur le site du groupe Würth à Künzelsbau dans le Baden-Württemberg. Dès les abords du complexe, des luminaires BEGA accueillent les visiteurs et les guident jusqu’à leur destination. Les allées qui mènent à travers le paysage vallonné jusqu’au point culminant ou trône le forum sont bordées de balises modulaires défilées BEGA. Avec leur éclairement puissant et leur grande répartition lumineuse, elles indiquent le chemin, structurent et illuminent les pelouses et les allées, ainsi que les sculptures imposantes. Aux abords du bâtiment et dans le jardin des sculptures, de nombreuses œuvres des artistes Niki de Saint Phalle ou Tony Cragg s’offrent au regard admiratif des visiteurs. Le Carmen Würth Forum abrite certes une salle d’évènement multifonctionnelle pouvant accueillir 2 500 visiteurs, mais la présence des œuvres d’art en amont laisse deviner que des motivations autres que purement fonctionnelles ont influencé la conception du bâtiment. Le symbole de la rencontre est notamment symbolisé par la sculpture représentant deux personnes étroitement enlacées et située devant l’un des deux murs en béton compacté qui forment avec le corps de bâtiment un parvis accueillant. Aux pieds des murs, des luminaires rectilignes BEGA encastrés dans le sol éclairent discrètement les façades avec leur répartition lumineuse asymétrique. La sculpture à la pause harmonieuse fait l’effet d’une ombre portée qui souhaite la bienvenue aux visiteurs.

Dans l’espace couvert qui relie le Carmen Würth Forum et le Museum Würth 2, l’élégance minimaliste est sublimée par les plafonniers à encastrer BEGA à répartition lumineuse symétrique et les optiques hybrides à l’efficacité maximisée. D’un point de vue architectural, les colonnes qui soutiennent la charpente rappellent particulièrement le Literaturmuseum der Moderne (« Musée de littérature moderne ») à Marbach am Neckar. Ce n’est pas un hasard : Il s’agit également d’une réalisation de l’architecte Chipperfield, et les luminaires BEGA sont ici aussi mis à contribution.

En 2017, le Carmen Würth Forum a remporté le prix Hugo Häring du BDA (« association des architectes allemands ») du Baden-Württemberg. David Chipperfield le décrit lui-même comme le « symbole de la rencontre entre les gens » et « un emblème de l’esprit d’entreprise dont la vision dépasse les seuls enjeux commerciaux. » La traduction remarquable de ces idées dans l’architecture va dans le sens non seulement du maître œuvre Würth, mais aussi de son épouse. Pour elle, la rencontre entre des personnes différentes était et reste une chère à son cœur. En tant que marraine de diverses initiatives sociales, par exemple pour l’intégration sociale des personnes atteintes d’un handicap, elle fut entre autres décorée de la croix fédérale du mérite. Sublimé par les luminaires BEGA, le Carmen Würth Forum constitue une reconnaissance supplémentaire de son œuvre.

Architectes :
David Chipperfield Architects

Maître d’ouvrage :
Adolf Würth GmbH & Co. KG

Partager

Luminaires utilisés