Lumière et éclairage

Lumière et éclairage

Lumière et éclairage


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce



Exemple 1 :
Parvis d’un établissement historique recevant du public

Le visiteur est accueilli sur une large place accessible par un petit parc. Les véhicules ne sont autorisés à s’arrêter que brièvement pour que les personnes montent ou descendent des véhicules. Le parc est délimité par des balises à diffusion libre, dont l’éclairage permet de bien percevoir les visages sur l’allée piétonne. Parallèlement, les piétons sont clairement repérables par les automobilistes. Le parvis devant le bâtiment historique est éclairé par des profilés lumineux, qui structurent ainsi l’espace. Un vaste escalier mène au bâtiment, dans les bordures latérales duquel sont installées des appliques encastrées.

Le visiteur est accueilli par une arcade, dont les colonnes sont mises en scène par des projecteurs encastrés dans le sol. Dans cet avant-toit des plafonniers à diffusion libre sont utilisés. Sur le toit des arcades, des projecteurs mettent en scène les zones supérieures de la façade du bâtiment. Le niveau d’éclairage augmente de plus en plus vers l’entrée. En commençant par la plus petie luminance pour les balises en bordure de parc, le niveau double au niveau de la rue, triple ensuite sur la place et quintuple au niveau de l’escalier.             À l’entrée, la luminance est multipliée par douze par rapport à celle du début, soit une multiplication par quinze au total.        
 

L’augmentation de l’éclairement guide les visiteurs jusqu’à l’entrée du bâtiment.

 
 
 

a) Entrée x 15 Luminance
b) Escalier x 5 Luminance
c) Place x 3 Luminance
d) Voie d’accès x 2 Luminance
e) Parc attenant simple Luminance

La vue plongeante illustre les rapports des luminances les uns par rapport aux autres. La valeur de luminance la plus basse est la valeur 1. On obtient ainsi un rapport de 1 : 2 : 3 : 5 : 15.


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce