Lumière et éclairage

Lumière et éclairage

Lumière et éclairage


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce



Exemple 2 :
Gare

Deux corps de bâtiment massifs sont reliés par un toit en berceau. Les façades de ce hall de gare sont vitrées et permettent de voir jusqu’aux voies. À droite et gauche des galeries marchandes mènent à l’intérieur des bâtiments. Un guichet d’informations est installé au milieu du hall. Dans son prolongement vers l’arrière, des escaliers mènent aux quais. Les rapports de luminance sont pris en compte de l’entrée de la gare aux escaliers menant aux voies. La luminance la plus faible se trouve dans la zone couverte directement devant la gare et est désignée comme « 1 ».

En franchissant le hall d’entrée, la luminance est triplée. Le guichet d’informations ouvert, au centre du hall, est souligné par un éclairage spécifique. On obtient ainsi un rapport 1 : 3 : 6. Les galeries marchandes sont légèrement plus éclairées que le hall de la gare. Les éclairages des vitrines ne sont pas pris en compte ici, car ils peuvent varier selon l’heure du jour et sont commandés individuellement par les propriétaires. La luminance des galeries est quatre fois supérieure à celle de l’entrée.   L’éclairage est à nouveau un peu moindre dans les escaliers menant aux quais. Ici la luminance est doublée par rapport à la zone d’entrée, soit 1 : 2.

 
 
 

a) Passages vers les voies x 3 Luminance
b) Guichet d’informations x 6 Luminance
c) Galeries marchandes x 4 Luminance
d) Hall de gare x 4 Luminance
e) Entrée simple Luminance

Cette perspective illustre les rapports des luminances les unes par rapport aux autres. Ici aussi la valeur de luminance la plus faible est identifiée par 1. On obtient ainsi un rapport de 1 : 4 : 6 : 4 : 3.


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce