Lumière et éclairage

Lumière et éclairage

Lumière et éclairage


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce



Exemple 3 :
Commerce d’accessoires haut de gamme dans une zone piétonne

La surface d’évaluation de la boutique va de la zone piétonne directement devant le magasin au mur arrière à l’intérieur, où une exposition de produits est rétroéclairée. Dans cette situation également, nous partons de la valeur de luminance la plus faible, directement devant le magasin dans la zone piétonne. L’entrée est encadrée par deux vitrines, dont l’éclairage est adapté à la lumière du jour via une gestion d’éclairage. 200 lx sont mesurés au sol, pour atteindre 500 lx à la caisse. On obtient ainsi un rapport de 1 : 4 : 10. La luminance au niveau de la présentation de marchandises sur les parois latérales est vingt fois supérieure à celle de l’entrée. Des produits de grande valeur sont présentés en façade dans des vitrines encastrées et rétroéclairées. Une petite table est placée devant pour les négociations de vente. Un éclairement de 1800 lx y est nécessaire. À partir de la valeur de luminance la plus faible, on obtient un rapport de 1 : 36. L’attention de la clientèle est ainsi directement dirigée vers les marchandises.

 
 
 

a) Table de vente x 36 Luminance
b) Étagères x 20 Luminance
c) Comptoir x 10 Luminance
d) Sol x 4 Luminance
e) Zone piétonne simple Luminance

 

Dans la vitrine, la luminance est commandée en fonction de la lumière du jour.

Dans le commerce, les rapports des luminances entre elles sont très différents. Ici aussi la valeur de luminance la plus faible est identifiée par 1. On obtient ainsi un rapport de 1 : 4 : 10 : 20 : 36.


Vue d’ensemble     Dégagement     Gare     Commerce